Que sont les Danses d'Israel?


 

Les premières danses israéliennes ont été créées au début du XXe siècle. Avec la création de l'état d'Israel, elles ont connu un essor grace aux kibboutz et à la communauté juive sioniste, les premieres danses parlaient essentiellement de l'amour de la terre, de la communauté, du soleil, de la famille.

La danse folklorique israélienne regroupe un ensemble de danses liées à la communauté juive mais aussi des commnautés non-juives originaires de diverses parties du monde. Alors que dans d'autres pays, la danse folklorique est liée à d'anciennes traditions villageoises, en Israël elle est en plein développement depuis ses débuts dans les années 40.
 
Elle puise son inspiration dans des sources anciennes et modernes, dans des évocations bibliques et des styles contemporains. Les premiers pionniers ont véhiculé les danses de leurs pays natals qu'ils ont adaptées à leur nouveau milieu. Notamment, la HORA, une danse simple d'origine roumaine dansée main dans la main, est devenue le symbole de la nouvelle idéologie.

L'enthousiasme général a débouché sur la création d'un genre à multiples facettes, caractérisé par un mélange de styles et de sources d'inspiration, incorporant motifs de la diaspora juive et traditions locales, dont la DEBKA arabe, danse d'hommes en rang frappant du pied, des éléments inspirés du jazz nord-américain et des rythmes sud-américains ainsi que des cadences méditerranéennes typiques.
La danse folklorique s'exprime aussi bien par la participation individuelle que par les spectacles sur scène. L'enthousiasme du public a suscité l'apparition de moniteurs professionnels, et des milliers de personnes consacrent volontiers leurs loisirs à cette activité.

Depuis 1988, un festival international de danse folklorique a lieu, pendant trois jours, tous les ans, à Karmiel en Galilée, avec la participation de troupes d'Israël et du monde entier.

Les danses israéliennes sont en perpétuel mouvement, des centaines de danses sont créées tous les ans, par des chorégraphes. Les musiques modernes, de variété ont peu à peu cotoyées les chants traditionnels.
Des chanteurs, musiciens collaborent maintenant régulièrement avec les chorégraphes sur la création des chansons. 
Des stages ont lieu partout dans le monde, avec les professeurs chorégraphes, de Paris à Amsterdam, de Los Angeles à Hong Kong, ils existent des associations de danses israéliennes dans toutes les grandes villes du monde. 

Le folklore israélien, par son caractère biblique et folklorique, est représenté également dans les communautés chrétiennes et dans le milieu du folk dansé.
S'inspirant toujours de différentes cultures, les danses peuvent etre inspirées par des musiques aussi bien latines, grecques, arabes que des chansons de variétés israéliennes.

Cela en fait un des folklores les plus vivants dans le monde.

source : 
http://judaism.about.com/library/1_culture/bl_dance.htm
Maitrise et thèse de Dr. Marie-Pierre Gibert (à consulter)
and more :
http://jwa.org/encyclopedia/article/folk-dance-israeli
http://en.wikipedia.org/wiki/Israeli_folk_dancing